Séance de rattrapage

Occupée à d’autres projets, j’ai laissé le rouet un peu dans son coin en fin d’année dernière pour mieux le retrouver depuis quelques semaines.
Filer m’avait un peu manqué, je dois l’avouer, sans compter que j’ai encore des tas de belles fibres en attente dans mes boîtes. Notamment les deux magnifiques nappes de Domino durement acquises au Lot et la Laine 2015, mais que je trouve tellement belles telles quelles que j’ai des scrupules à les travailler. Limite je vais finir par les mettre sous cadre… J’ai aussi deux autres nappes issues de mon calendrier de l’Après (et qui feront l’objet du prochain article).

En cette reprise d’activité fibresque, j’ai eu envie de changer un peu de mes couleurs de prédilection (le violet, quoi, sous toutes ses formes). Il faut dire qu’après avoir fait le compte de mon stock de fils, je n’ai quasiment que cela et je friserai presque l’overdose (mais pas tout à fait quand même, il ne faut pas exagérer).

Le 1er fil de cette année 2017 a été concocté à partir de fibres très diverses et douces. Les 2 écheveaux de 100m et 52m sont lumineux et chaleureux. Ce mariage de rouge, d’orange, de jaune et d’un peu de noir m’a rappelé la lave s’écoulant d’un volcan. C’est donc tout naturellement qu’ils ont été baptisés Magma. J’ai retordu le 1er avec un fil de coton à crocheter noir et doré, le 2e avec la même chose, mais en rouge et doré. Evidemment, ils vont finir en tissage d’une manière ou d’une autre.

Pour le 2e fil, j’ai filé une magnifique nappe de Yarn Wench qui m’a été offerte à mon anniversaire. Alors, oui, il y a du violet et du rose, mais pas que ! Avec une bonne dose de « kibrille », les couleurs tranchent joliment avec le noir si bien qu’elle m’a fait un peu penser au costume d’un arlequin. Comme ce sont tout de même des couleurs girly, ni une, ni deux, le fil s’appelle Arlequin’s girl (oui, je fais dans l’original) et mesure 73m. Aucune idée des fibres, mais je l’ai retordu avec un fil d’alpaga et de soie coordonné.

Pour les fils suivants, j’ai fait dans l’inédit : 100% naturel. Pas de couleurs flashy, pas de « kibrille », juste de la belle fibre non teinte.
La Sorcière de Maison m’a offert un ruban dans l’optique de créer un fil pour mes futurs tissages circulaires « natures ». Je sais qu’il y a de l’alpaga, du BFL Oatmeal et probablement d’autres choses toutes douces. Pour continuer dans le naturel, je l’ai retordu avec un fil d’alpaga brun. Petit métrage encore une fois : 79m seulement.

Pour le 2e de cette collection, j’ai travaillé 2 petites nappes d’Ambre Nid de Vigogne, offertes par Ama à Noël. Je l’ai filé très fin dans l’idée de faire un retord navajo, mais je trouvais qu’il était un peu trop uni à mon goût. Alors, j’ai voulu faire dans l’expérimental : un navajo et inclure des bouclettes de Wensleydale blanches en même temps. C’est la 1re fois que je joue avec les bouclettes et je n’avais pas vraiment d’idée sur la technique, ni si cela n’allait pas être une galère avec un navajo. Et bien si ce n’était pas simple, je suis très contente du résultat qui tient en 2 écheveaux de 31m et 32m. Et j’ai vidé la boîte de bouclettes d’Ama au passage !

Pour le dernier fil de la série, je suis revenue à mes amours des couleurs. L’an passé, j’ai commandé 3 tresses de merinos, tencel et glitz, teintes en gradient à Serial Fileuse. Je vous avais déjà parlé de la 1re, en orange, et je me suis décidée à faire un sort à la verte. Comme pour les précédentes, j’ai partagé la tresse en 2 rubans à peu près égaux, pour 2 écheveaux de 52m et 68m retordus au fil métallique doré. Contrairement à la orange et à la bleue, j’ai mieux travaillé mon retord en le serrant plus et le résultat est bien meilleur.
Le dégradé de vert m’a inspiré plusieurs noms au fur et à mesure du filage, mais j’ai opté pour La Fée Verte.

Pour terminer, voici la dernière écharpe que j’ai tissée pour Noël. 2.20m de long pour 25cm de large, elle est composée :

  • des filés mains D’Or et de Feu (un corespun filé il y a presque 2 ans déjà à partir d’un cadeau de Libellune) et De Feu et d’Or (filé exprès pour l’occasion dans les mêmes couleurs à partir d’une de mes nappes)
  • d’un fil du commerce 100% alpaga noir,
  • d’une pelote Hip Hop noire de chez Plassard (100% acrylique)
  • d’un fil de nylon doré, Victoria de Anny Blatt (je l’utilise beaucoup celui-là)
  • d’une pelote rouge Ambiance de chez Fonty (100% laine)

Je me suis bien amusée au tissage et je suis très contente du résultat, très moelleux et très chaud. Elle a bien plu à ma belle-soeur qui, paraît-il, ne la quitte plus.

8 réflexions au sujet de « Séance de rattrapage »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s