Couverture magique pour jolis rêves

Quand ma Sorcière de Maison a su qu’elle attendait une Petite Fée, j’ai commencé à réfléchir à ce que je pourrai lui concocter comme cadeau de naissance. Par chance (ou c’est le destin peut-être), j’avais dans ma boite à carder des fibres très douces autant au toucher que dans les couleurs. Sûrement tombée de la crinière d’une licorne de conte de fées d’ailleurs.

Tout en filant, j’imaginais déjà ce que ce merveilleux fil allait devenir : une couverture pour tenir chaud à Maïa et l’emmener au pays des rêves. Je la voyais déjà agrémentée de dentelle pour faire chic et accompagnée d’un beau fil doré pour la touche de « kibrille » que je ne peux m’empêcher de mettre partout.

Et puis, Maïa a eu soudain dix-sept marraines fées un peu sorcières. Elles se sont réunies autour de leur rouet et ont concocté autant de fils doux et moelleux en y mêlant leur magie, et un autre projet de couverture-porte bonheur est né. C’est avec bonheur que je suis l’une de ses marraines et avec grand plaisir que j’ai découvert le bel ouvrage que Maïa a reçu. Mais du coup, j’ai décidé de mettre de côté mon projet de couverture pour autre chose, mais je ne savais pas encore quoi.

Finalement, un bébé a besoin de beaucoup de couvertures : une à la maison, une dans la chambre, une dans le salon, une chez Mamie… Je me suis penchée à nouveau sur mon idée avant de m’y atteler pour de bon. Après un bref essai, exit la dentelle, mais pas le fil doré !

matieres2

à gauche, le fil en poils de licorne : soie, angelina, glitz, soie de bananier, merinos

La chaîne et la trame ont quasiment la même composition :

  • du Coast de chez Holst Garn en blanc et rose bonbon (uniquement dans la chaîne),
  • un cône Kinu de chez Ito  100% soie, bleu clair (uniquement dans la chaîne),
  • les merveilleux rubans en nylon « Victoria » de chez Anny Blatt or et camée,
  • une pelote Hip Hop de chez Plassard 100% acrylique en rose poudré (hyper doux ça),
  • une pelote Phil Looping de chez Phildar 80% acrylique, 20% laine en blanc (très doux aussi),
  • et mon fil de licorne bien évidemment (en trame uniquement)

A la demande de la maman, j’ai opté pour une couverture petit format : 60cm de large pour 80 de long environ. Mais comme mon métier à tisser ne me permet que de créer des ouvrages de 50cm de large, j’ai fait 2 morceaux de 30 cm chacun, que j’ai cousu ensemble. Volontairement, je ne me suis pas embêtée à faire 2 morceaux identiques bien qu’ils se ressemblent beaucoup dans l’alternance des fils utilisés.

Au final, cela donne une couverture hyper moelleuse et toute douce, très girly, forcément avec tout ce poil de licorne, et dont je suis très fière. J’espère que Maïa la gardera quelques temps. Au pire, je lui en referai d’autres plus tard.
Comme il me reste un peu de mon fil, je vais tenter de tricoter un bonnet pour la puce. Mais ça, c’est une autre histoire…

3 réflexions au sujet de « Couverture magique pour jolis rêves »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s