Un zeste d’orange

Je me suis enfin relancée dans un tissage. Il était temps.

Comme avec le filage, ce que je trouve amusant dans le tissage, c’est qu’on ne sait jamais vraiment ce que ça va donner. Peut-être que les copines les plus expertes en la matière y arrivent, mais pas moi. Moi, j’aime les surprises.

Celle-là est d’autant plus réussie que, lorsque j’ai monté la chaîne, j’avais un autre fil de trame en tête. Et puis au moment de commencer à le mettre sur la navette, j’ai changé d’avis pour l’écheveau reçu de Lululibellune. dans la 2e partie de l’échange trio (je crois bien que je ne vous ais jamais montré la dernière étape, faute de temps).

e008-1

Les composantes

Pour la chaîne, j’ai utilisé mes dernières acquisitions : un cône de soie Ito (couleur Cayenne Red), un fil Coast écru de Host Garn et un fil de nylon doré de la gamme Victoria de Anny Blatt. Libellune et Ama m’avaient conseillée Ito et Host Garn et je ne le regrette pas. Cela fait une chaîne très légère et solide à la fois.

Pour la trame, donc, un filé main de Lululibellune. Je suis en train d’en demander la composition sur Tricotin car ce n’était pas indiqué sur l’écheveau. En tous cas, c’est un fil très doux et très agréable à travailler. Ce que vous voyez sur la photo ci-dessus, c’est ce qu’il me reste une fois l’écharpe terminée (hé oui, j’ai encore largement de quoi en faire une autre !).

Evidemment, comme cela faisait longtemps que je n’avais pas tissé et que j’étais pressée de monter ma chaîne, j’y suis allée totalement à l’arrache pour la longueur, sans passer par la case « calculs ». Du coup, l’écharpe n’est pas très longue, seulement 1.80m (sans les franges) pour 25cm de large environ.

En ce qui concerne sa densité, j’avais encore une fois dans l’idée de tisser serrer. Je ne sais pas si ça vient du fait que j’ai utilisé le Kromski avec son peigne fin (donc du nombre de fils dans ma chaîne), mais comme pour Sweet Rocky Girl, j’ai au final une écharpe très aérée. Cela ne la rend que plus légère et plus agréable, en plus d’avoir été rapide à tisser (une soirée devant la télé seulement !).

J’en referai donc une 2e avec la même composition. Peut-être un peu moins large et un peu plus longue. Sans doute sans la petite lisière blanche aux extrémités. Ce n’est pas vilain, mais finalement, ce n’est peut-être pas tellement utile. En attendant, j’ai d’autres tissages en perspective, dont certains pour Noël, il ne faut donc pas trop que je tarde à m’y remettre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s