Back to business (très bientôt)

Voilà que je trouve enfin quelques minutes pour reprendre un peu le blog. Depuis juillet, le temps a filé à une vitesse folle et j’ai été très, très occupée.

Le boulot, d’une part, qui a été très prenant (normal, en pleine saison touristique). Visites à assurer, préparation de la saison culturelle… j’ai couru partout, mais cela valait le coup. Bientôt, je vais passer en heures d’hiver et je ne travaillerai plus qu’une journée par semaine, ce qui va me laisser du temps pour le reste.

Le déménagement, d’autre part, qui m’a pris tout mon temps et mon énergie d’août à fin septembre. Et oui, parce qu’une fois que tu as fait les cartons et que tu les as emmenés dans ta nouvelle maison, il faut les défaire et réaménager et que ça aussi, c’est épuisant…

Et enfin l’arrivée de la petite fée de la Sorcière de Maison, l’adorable petite bouille d’amour du nom de Maïa. C’est fou ce que ça prend comme temps un si petit bébé ! Et ce n’est même pas le mien !

Autant vous dire que filer et tisser étaient bien loin dans mes préoccupations ! J’ai réussi à filer début septembre une partie des Trois Soeurcières, mais le fil est toujours sur le rouet, au milieu du salon, en attente de son retord ! Et je ne me suis occupée que des rollags, il reste la nappe… De toutes façons, tout mon matériel et mes fibres ne sont pas encore rangés car mon espace de travail n’est pas encore tout à fait aménagé. Je pense que pour le week-end prochain, ça sera fait. J’aurai alors une meilleure vue d’ensemble sur ce que j’ai commencé, mes projets, mes stocks de fibres et de fils pour recommencer à créer fils et tissages.

Sans compter que le peu de temps que j’avais et où je ne comatais pas dans un canapé entre 2 cartons, je l’ai passé à écrire mon roman. Du moins à essayer, parce que un chapitre en 1 mois, ce n’est pas le rythme visé… mais quand tu as le cerveau en fromage blanc, ce n’est pas évident d’arriver à mettre toutes les idées qui bouillonnent dedans sur papier de façon ordonnée pour que ça ressemble à quelque chose (pas forcément à ce que tu avais pensé au départ, mais ça, c’est un autre problème qui n’a rien à voir avec le fait que mes facultés intellectuelles étaient fortement ralenties par la fatigue accumulée). Cela dit, ça avance doucement, mais sûrement, et ça, c’est un grand pas pour moi. (un jour, peut-être, chère lectrice, cher lecteur, tu auras droit à un extrait, là, comme ça, juste pour voir).

Tout cela pour vous dire que je n’ai pas abandonné le blog et que les articles vont reprendre petit à petit, et j’espère de façon régulière. A très bientôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s