Plume et partitions (1/3)

Quand j’ai ouvert ce blog, je comptais autant y parler de mon amour pour les fibres et les fils que de mes coups de coeur. L’article d’aujourd’hui inaugure donc une petite série consacrée à la musique.

Comme je l’ai dit dans un article récemment, j’aime écouter de la musique lorsque je crée, et spécialement lorsque je prends la plume. C’est une façon de m’immerger plus profondément dans les univers que j’imagine, de faire vivre un peu plus mes personnages, de mieux saisir le rythme des scènes que je raconte.

Mes univers sont très souvent (pour ne pas dire uniquement)  à tendance « Fantasy« , c’est-à-dire dans la veine « médiéval-fantastique » à laquelle je mixe un peu de « Steampunk » depuis quelques temps pour la technologie et le rendu visuel (du moins dans ma tête car je ne sais pas encore si c’est suffisamment bien rendu à l’écrit pour que le lecteur imagine les mêmes choses que moi).
C’est donc tout naturellement que pour écrire, je me tourne vers des morceaux instrumentaux. Les bandes originales de films ou de jeux vidéos sont parfaites pour ça. On y trouve tous les thèmes possibles pour accompagner un voyage en bateau volant, un combat à l’épée, une attaque de pirates (ah oui, les pirates sont un thème de prédilection chez moi, limite une addiction) ou la découverte d’un nouveau lieu.

Je ne pourrai pas vous lister tous les morceaux ou albums que j’écoute, ce serait trop long, mais je voulais vous faire découvrir quelques compositeurs incontournables pour moi. Pour ce premier article, je vais me concentrer sur les bandes originales (ou Original Sound Tracks, OST) de films et, surtout, leurs compositeurs.

♦ Monsieur John Williams
Je vais commencer par l’un des grands maîtres d’Hollywood depuis les années 60 : John Williams. Pour résumer sa carrière si vous ne le connaissez pas, c’est à lui qu’on doit toutes les OST de Star Wars, mais aussi celles de la saga Harry Potter ou Jurassic Park. Il a énormément travaillé avec Steven Spielberg, Georges Lucas ou Oliver Stone.

Duel of the Fates – Star Wars I : The Phantom Menace

Ce morceau là est mon préféré pour les combats à grande échelle ou les affrontements décisifs. Les choeurs renforcent le côté dramatique et épique du morceau.

♦ Hans Zimmer
Les bandes originales composées par le non moins célèbre Hans Zimmer sont également des grands classiques. Il travaille pour le cinéma depuis le début des années 80 et a surtout explosé à partir de la décennie suivante. On lui doit la musique de Rain Man, Backdraft, Thelma et Louise ou encore Gladiator. Il compose aussi pour l’animation avec le Roi Lion, Sur la Route d’Eldorado ou Moi, Moche et Méchant.
Parmi mes préférées, on retrouve les OST de la trilogie Batman de C. Nolan, celles de la quadrilogie de Pirates des Caraïbes (je disais quoi sur les pirates déjà ?) ou encore des deux Sherlock Holmes de Guy Ritchie.

The Chase – Batman Begins

He’s a pirate – Pirates of the Caribbean : The Curse of the Black Pearl

(Pour info, c’est Klaus Badelt qui a composé l’OST du premier Pirates des Caraïbes, excepté le thème principal composé par Zimmer.)

Discombobulate – Sherlock Holmes

Ce que je reprocherai à Zimmer, c’est que les morceaux d’un même film se ressemblent un peu trop. Une fois qu’il tient un thème, il le décline pratiquement sur tous les morceaux (c’est flagrant sur Sherlock Holmes et Pirates des Caraïbes quand on écoute tout à la suite).

♦ Harry Gregson-Williams 
Les compositions d’Harry Gregson-Williams, comme les OST de la saga Narnia ou encore celle de Kingdom of Heaven, sont aussi sur ma longue liste. On lui doit également les OST de la saga Shrek, celle du film Prince of Persia : les Sables du Temps ou, plus récemment, Seul sur Mars.

The Battle – The Chronicles of Narnia : The Lion, the Witch and the Wardrobe

Encore un thème propice aux batailles, mais il a aussi écrit des morceaux plus intimistes.

Path to Heaven – Kingdom of Heaven

♦ Howard Shore 
Je ne peux pas parler de Williams, Zimmer et Gregson-Williams, sans évoquer Howard Shore qui régale mes oreilles avec les OST des deux trilogies du Hobbit et du Seigneur des Anneaux (pour lesquelles il a reçu un Oscar). C’est parfois léger, parfois sombre, mais toujours épique.

The Ring goes South – The Fellowship of the Ring (The Lord of the Ring)

Résumer sa carrière à sa collaboration avec Peter Jackson serait réducteur vu qu’il compose pour le cinéma depuis le début des années 80 et qu’il a travaillé avec d’autres grands réalisateurs comme David Cronenberg, David Fincher et Martin Scorsese. Il a signé, entre autres, les musiques du Silence des Agneaux, Madame Doubfire, Philadelphia, Se7ven ou encore Gangs of New York.

♦ Ramin Djawadi
Je terminerai avec Ramin Djawadi. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais c’est lui qui compose la bande-son de la célèbre série Game of Thrones.

A Lannister always pays his debts – Game of Thrones (season 3)

Goodbye Brother – Game of Thrones (season 1)

Il travaille à la fois pour la télé (Prison Break, Person of Interest) et le cinéma (Iron Man, Dracula Untold, Pacifim Rim)

Main title – Pacifim Rim

Alors c’est vrai que la musique de Pacific Rim ne correspond pas vraiment à un univers médiéval-fantastique, mais je ne m’en lasse pas (et puis, j’adore le film).

Dans la 2e partie de cette série d’articles, je vous ferai découvrir un autre style d’univers musical : les OST de jeux video et d’anime japonais.

Une réflexion au sujet de « Plume et partitions (1/3) »

  1. Ping : Plume et partitions (3e partie) | La Boîte à Rêves

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s