Liebster blog award

Cela fait un moment que je vois tourner ça sur les blogs que je suis et voilà, Ama Yaga a décidé que c’était à mon tour de répondre à quelques petites questions. Et pourtant, elle sait que je ne suis pas à l’aise avec ce genre d’exercice puisque ça me force à parler un peu de moi.
Je ne relaierai pas le questionnaire, simplement parce que toutes celles à qui je pourrais le faire ont déjà été sollicitées.

Que représente le fil pour vous ?
De magnifiques rencontres. Grâce au fil, j’ai eu la chance de faire connaissance avec des petits morceaux de soleil que jamais je n’aurai rencontrés autrement. Les fileuses/tisseuses/tricoteuses forment une communauté chaleureuse, toujours dans le partage, qui vous accueille les bras ouverts et toujours avec le sourire. Une fois qu’on a mis un pied dedans, on est finalement toutes reliées par ce fil qui nous mène les unes vers les autres.

Le projet « fibresque » qui t’a le plus inspiré ?
Il y en a deux en fait et j’arrive pas à choisir entre l’un et l’autre.
D’abord, il y a l’écharpe que j’ai tissée pour la maman d’Ama, à Noël. J’y ai passé beaucoup de temps puisque j’ai recommencé 4 fois à cause de déboires divers, mais c’est le tissage que je préfère dans ceux que j’ai fait.

E004-5

Ensuite, l’attrape-rêve que j’ai offert à Ama, sur le thème de la nature. Je le trouve parfait (ce qui est rare pour moi qui ne suis jamais satisfaite de mes travaux).

nature01

Créer en ayant quelqu’un en tête est tout de même une autre expérience que « juste » créer pour créer. Tout simplement parce que je crois qu’on met toujours un peu plus de soi dans ses créations dans ce cas et j’aime à croire qu’elle l’a ressentie. Même si ça fait un peu présomptueux du coup.

La rencontre clé dans l’univers du fil ?
Il n’y en a pas eu qu’une. Je dirai que c’est plutôt une cascade de belles rencontres. Bien sûr, jamais je n’aurai découvert l’univers du fil sans ma Sorcière de Maison et elle est le point de départ, mais il y a toutes les autres belles personnes que j’ai eu la chance de rencontrer ensuite et qui sont comme des rayons de soleil pour moi : Libellune, Claire des Bruyères, Domino, Lilie et tant d’autres.

Un livre, une musique ou une peinture qui vous inspire ?
Mon livre préféré, c’est « La nuit des temps » de Barjavel. Je ne dirai pas qu’il m’inspire, mais un jour, j’aimerai réussir à écrire une histoire aussi belle et forte.

Je fonctionne beaucoup avec la musique quand j’écris, cela me donne parfois l’inspiration ou le rythme pour mettre en place une scène, un dialogue ou me mettre dans la peau d’un personnage. Pour ça, j’écoute essentiellement les BO de jeux vidéo ou de films. Celle du Seigneur des Anneaux est un incontournable pour moi. Pour les jeux vidéos : Final Fantasy et Shen Mu principalement.

As-tu un rituel lorsque tu vas créer quelque chose ?
Je n’ai pas vraiment de rituel, mais l’ambiance dépend de ce que je crées.
Je peux filer n’importe où et à la maison, je le fais toujours devant la télé. Je suis une vraie sérivore et ça me permet d’allier les deux car je n’ai pas vraiment besoin de me concentrer pour filer. Il est cependant vrai que j’apprécie beaucoup plus de filer dehors, à l’ombre d’un arbre, sans autre bruit que ceux de la nature ou les conversations des copines.

Quand j’écris, c’est différent. Je me mets dans une ambiance particulière. En général, je m’installe dans l’atelier, avec de la musique (comme je le disais dans la question précédente).

Tout ça avec un bon thé au lait bien entendu.

Une chose que tu souhaiterais réaliser dans cette vie ?
Réussir à être heureuse. Je sais que ça peut paraitre un peu banal ou pompeux. Je ne dis pas que je suis malheureuse, mais je m’interdis trop de choses encore aujourd’hui pour être pleinement en accord avec moi-même. J’y travaille pourtant et je sais que je fais des progrès petit à petit.
Pouvoir créer et prendre du temps pour moi en sont des étapes essentielles. Ne pas lâcher le bouquin que j’ai recommencé à écrire aussi.

La palette de couleurs dans laquelle tu t’exprimes le mieux ?
Là, il n’y a guère de surprise : les violets, les roses, les bleus. Pas forcément pastels, mais toujours avec du brillant.

Ce que tu aimerais apprendre ? Une technique à tester ?
Il y en a beaucoup et je sais bien que je n’en essayerai jamais les 3/4 pour des tas de raisons (dont ma force d’inertie phénoménale comme dirait une de mes copines). J’aurai aimé savoir chanter, danser, peindre, dessiner…
Si on reste dans l’univers du fil, j’aimerai bien faire des stages de tissage pour m’améliorer car je suis autodidacte et il y a sûrement beaucoup de techniques que je ne connais pas encore.

Quel est ton dessert préféré ?
Les crêpes et le riz au lait à la façon de ma Maman. Quand j’étais petite, on alternait entre les deux les dimanches soirs. J’adore les crêpes, salées ou sucrées. Quant au riz au lait avec plein de raisins et de fruits secs, il reste encore aujourd’hui mon « repas » réconfort.

Le matériel de filage/tissage/tricot que tu aimes le plus  ?
Le métier à tisser sans hésiter.
J’aime filer sur le Minstrel, mais je préfère finalement le geste de la navette qui passe et repasse. Sans doute parce que je vois enfin ce que rendent vraiment mes fils.

Une citation, une histoire que tu aurais envie de transmettre ?
ça, c’est la question piège. Je ne suis pas très citation de toutes façons. Je vais donc faire valoir mon joker pour cette fois.

 

2 réflexions au sujet de « Liebster blog award »

  1. Ping : Liebster blog award – Ama yaga

  2. Ping : Plume et partitions (1re partie) | La Boîte à Rêves

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s