Séance de rattrapage

Occupée à d’autres projets, j’ai laissé le rouet un peu dans son coin en fin d’année dernière pour mieux le retrouver depuis quelques semaines.
Filer m’avait un peu manqué, je dois l’avouer, sans compter que j’ai encore des tas de belles fibres en attente dans mes boîtes. Notamment les deux magnifiques nappes de Domino durement acquises au Lot et la Laine 2015, mais que je trouve tellement belles telles quelles que j’ai des scrupules à les travailler. Limite je vais finir par les mettre sous cadre… J’ai aussi deux autres nappes issues de mon calendrier de l’Après (et qui feront l’objet du prochain article).

En cette reprise d’activité fibresque, j’ai eu envie de changer un peu de mes couleurs de prédilection (le violet, quoi, sous toutes ses formes). Il faut dire qu’après avoir fait le compte de mon stock de fils, je n’ai quasiment que cela et je friserai presque l’overdose (mais pas tout à fait quand même, il ne faut pas exagérer).

Le 1er fil de cette année 2017 Lire la suite

Couverture magique pour jolis rêves

Quand ma Sorcière de Maison a su qu’elle attendait une Petite Fée, j’ai commencé à réfléchir à ce que je pourrai lui concocter comme cadeau de naissance. Par chance (ou c’est le destin peut-être), j’avais dans ma boite à carder des fibres très douces autant au toucher que dans les couleurs. Sûrement tombée de la crinière d’une licorne de conte de fées d’ailleurs.

Tout en filant, j’imaginais déjà ce que ce merveilleux fil allait devenir : une couverture pour tenir chaud à Maïa et l’emmener au pays des rêves. Lire la suite

Lavaudieu sous la neige

Je suis à la bourre. Vraiment. J’ai des tonnes d’articles à vous préparer, avec mes derniers fils, mon dernier tissage spécial Maïa, mes projets… et peu de temps pour y arriver.

Pour vous faire patienter, je vous offre quelques photos de l’abbaye de Lavaudieu prises il y a 2 semaines, alors que la neige commençait un peu à fondre.

Les lieux sont déjà magiques d’ordinaire, mais sous la neige, dans un silence absolu, je me suis crue transportée dans le passé. Pour un peu, j’aurai croisé les moniales que j’imaginais, grelottantes en sabots, en train de traverser le cloître ou de s’y promener.

La prochaine fournée de photos aura pour thème mon petit séjour au bord de la Manche en plein mois de janvier.

Un zeste d’orange

Je me suis enfin relancée dans un tissage. Il était temps.

Comme avec le filage, ce que je trouve amusant dans le tissage, c’est qu’on ne sait jamais vraiment ce que ça va donner. Peut-être que les copines les plus expertes en la matière y arrivent, mais pas moi. Moi, j’aime les surprises.

Celle-là est d’autant plus réussie que, lorsque j’ai monté la chaîne, j’avais un autre fil de trame en tête. Et puis au moment de commencer à le mettre sur la navette, j’ai changé d’avis pour l’écheveau reçu de Lululibellune. dans la 2e partie de l’échange trio (je crois bien que je ne vous ais jamais montré la dernière étape, faute de temps).

e008-1

Les composantes

Pour la chaîne, j’ai utilisé mes dernières acquisitions Lire la suite

En r’tard, en r’tard, j’ai rendez-vous que’que part…

Je ne suis pas un lapin, mais vu tout le retard accumulé dans la présentation de mes dernières créations, cela valait bien de reprendre à mon compte cette chanson.

L’an passé, pour Noël, comme vous vous en souvenez certainement (sinon, c’est là que ça se passe), j’ai offert les mêmes fibres à ma Sorcière de Maison et ma Sorcière des Montagnes, ainsi qu’à moi-même, tant qu’à faire. Même mélange, même quantité, pour tenter l’expérience de trois fileuses différentes, avec leurs envies et leur sensibilité, leur technique.  Lire la suite

Back to business (très bientôt)

Voilà que je trouve enfin quelques minutes pour reprendre un peu le blog. Depuis juillet, le temps a filé à une vitesse folle et j’ai été très, très occupée.

Le boulot, d’une part, qui a été très prenant (normal, en pleine saison touristique). Visites à assurer, préparation de la saison culturelle… j’ai couru partout, mais cela valait le coup. Bientôt, je vais passer en heures d’hiver et je ne travaillerai plus qu’une journée par semaine, ce qui va me laisser du temps pour le reste.

Le déménagement, d’autre part, qui m’a pris tout mon temps et mon énergie d’août à fin septembre. Et oui, parce qu’une fois que tu as fait les cartons et que tu les as emmenés dans ta nouvelle maison, il faut les défaire et réaménager et que ça aussi, c’est épuisant…

Et enfin l’arrivée de la petite fée de la Sorcière de Maison, l’adorable petite bouille d’amour du nom de Maïa. C’est fou ce que ça prend comme temps un si petit bébé ! Et ce n’est même pas le mien !

Autant vous dire que filer et tisser étaient bien loin dans mes préoccupations ! J’ai réussi à filer début septembre une partie des Trois Soeurcières, mais le fil est toujours sur le rouet, au milieu du salon, en attente de son retord ! Et je ne me suis occupée que des rollags, il reste la nappe… De toutes façons, tout mon matériel et mes fibres ne sont pas encore rangés car mon espace de travail n’est pas encore tout à fait aménagé. Je pense que pour le week-end prochain, ça sera fait. J’aurai alors une meilleure vue d’ensemble sur ce que j’ai commencé, mes projets, mes stocks de fibres et de fils pour recommencer à créer fils et tissages.

Sans compter que le peu de temps que j’avais et où je ne comatais pas dans un canapé entre 2 cartons, je l’ai passé à écrire mon roman. Du moins à essayer, parce que un chapitre en 1 mois, ce n’est pas le rythme visé… mais quand tu as le cerveau en fromage blanc, ce n’est pas évident d’arriver à mettre toutes les idées qui bouillonnent dedans sur papier de façon ordonnée pour que ça ressemble à quelque chose (pas forcément à ce que tu avais pensé au départ, mais ça, c’est un autre problème qui n’a rien à voir avec le fait que mes facultés intellectuelles étaient fortement ralenties par la fatigue accumulée). Cela dit, ça avance doucement, mais sûrement, et ça, c’est un grand pas pour moi. (un jour, peut-être, chère lectrice, cher lecteur, tu auras droit à un extrait, là, comme ça, juste pour voir).

Tout cela pour vous dire que je n’ai pas abandonné le blog et que les articles vont reprendre petit à petit, et j’espère de façon régulière. A très bientôt.

Un nouveau nid bien douillet

Ouh la ! Plus d’un mois sans article ! Mais n’allez pas croire que je chôme ou que j’abandonne lâchement le blog, loin de là. Je n’ai même pas l’excuse d’être en vacances, mais le boulot me prend beaucoup de temps et d’énergie, aussi n’ais-je pas eu beaucoup de courage pour me poser un peu et écrire ici. Et tout cela ne va pas s’arranger pour le mois qui arrive puisque, ça y est ! Je déménage. Pas toute seule évidemment, j’emmène ma Sorcière de Maison avec moi (ou c’est elle qui m’emmène avec elle, c’est selon le point de vue :p ).

La nouvelle maison est une vieille ferme de 1877, avec 150m2 habitable et un grand grenier aménageable (mais non isolé l’hiver).

entree2

Derrière le portail, le paradis

Le rêve pour ranger toutes nos laines, nos rouets, nos métiers à tisser et Lire la suite